Extrait 2

Chapitre « Histoire »

Le bleu est la couleur du drapeau national. Il est aussi la couleur des barques, des portes et des fenêtres des maisons, du mobilier, des chaises, des tables, des buffets, des couvertures… Il est l’argument de vente majeur de l’Egée grecque. Le bleu donne leur nom aux hôtels, aux agences, aux cafés, aux boîtes de nuit. On ne dénombre plus les Blue Palace Resort, Blue Bay Hotel, Aegean Blue et autres Blue Lagoon. Sobrement un dancing de Naxos a pris pour nom BLEU, dans cette graphie improbable qui transcrit en grec les mots étrangers : ΜΠΛΕ. De la même façon, les annonces de location mettent en avant la « vue sur le bleu immense ».

Dans l’Archipel, on l’a compris, tout est définitivement bleu, même les étoiles, du moins si l’on en croit le nom d’une des plus importantes compagnies maritimes, les Blue Star Ferries. Et, dois-je l’avouer, les rares tentatives de quelques hôteliers ou restaurateurs pour proposer une autre couleur à leurs volets ou à leurs chaises ont quelque chose de gênant : on n’est plus en Grèce, les autres couleurs jurent, elles trahissent l’esprit des lieux, un peu comme si l’on mettait des tuiles rouges sur les toits de pentys bretons ou de l’ardoise sur les mas provençaux. Le bleu traduit l’identité des îles, il exprime leur essence, tout au moins dans les Cyclades, où il est systématiquement associé au blanc, comme il l’est dans les bandes horizontales du drapeau grec.

2 réflexions au sujet de « Extrait 2 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s